Auteur : Evelyne LAGRANGE, Université Paris 1 Panthéon - Sorbonne

Résumé : Donner une certaine profondeur historique au droit international tel que nous le connaissons et pratiquons aujourd’hui, faire ressortir les grandes étapes de sa formation, introduire les débats sur ce processus, remonter à l’origine des institutions et principes contemporains, réviser, le cas échéant, le jugement porté sur certaines périodes ou certaines réalisations (not. la SDN). Une attention plus particulière est portée aux institutions internationales du XIXème siècle à la Seconde guerre mondiale.

Mots-clés : droit international public – institutions internationales – Etat, « super-Etat » – souveraineté – principes – jus gentium, jus inter gentes, jus publicum europaeum – droit universel, universalisation, universalisme, régionalisme – dualisme, monisme – ordre juridique international – (in)égalité des Etats, (in)égalité des peuples, puissances hégémoniques – colonisation, décolonisation – traités de Westphalie, ordre de Westphalie – capitulations – traités inégaux – utopie, réalisme, libéralisme, volontarisme, solidarisme, fonctionnalisme, cosmopolitisme, droit cosmopolitique – institutionnalisation des relations internationales, institutions internationales, unions administratives internationales, conférence internationale, organisation internationale – congrès, concert européen, directoire, communauté internationale – Conférences de La Haye (1899, 1907) – Société des nations, Organisation internationale du travail, Union postale universelle, Banque des règlements internationaux, Commission internationale du Cap Spartel, Commission centrale de la navigation sur le Rhin, Commission européenne du Danube, Organisation des Nations Unies, système des Nations Unies, rapport Bruce – fonction publique internationale, autonomie juridique, immunités des organisations internationales – coopération technique, sécurité collective, paix perpétuelle – (justum, liberum) jus ad bellum, jus contra bellum, jus in bello – guerre juste, licence de guerre, compétence de guerre, intervention, minorités religieuses, guerre hors la loi – clause de Martens, droit international humanitaire, droits des conflits armés – conventions de La Haye – société transnationale, acteurs privés – sujet de droit international, personnalité juridique internationale – tripartisme – unanimité, majorité, droit de retrait – compétence plénière, compétences d’attribution, pouvoirs impliqués – justice privée, droit de se faire justice soi-même, réactions à l’illicite, sanctions, représailles (armées, non armées), protection diplomatique, contre-mesures, politique de la canonnière, obligation de non-reconnaissance – droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, mandats – règlement pacifique des différends, règlement judiciaire des différends, règlement arbitral des différends, règlement arbitral ou judiciaire obligatoire, arbitrage obligatoire, justice obligatoire – Protocole de Genève, Acte général d’arbitrage – Cour permanente d’arbitrage, Cour permanente de Justice internationale, Cour internationale de Justice – Pacte de la Société des Nations, Pacte Briand-Kellogg – Charte des Nations Unies – agression, maintien de la paix – force internationale, referendum, commission d’enquête – personnes privées, individus, théorie des deux sphères, pétition (droit de), responsabilité pénale internationale, droit d’action en justice, tribunaux arbitraux mixtes – crime/criminel international, pirate, crime/criminel de guerre, crime d’agression / crime contre la paix, justice pénale internationale, justices des vainqueurs.

Spécialités : Histoire du droit - Science politique - Droit international