Résumé : « Justice jamais ne bouge », écrivait un poète et praticien du parlement de Paris au XVème siècle. Mais si la justice est pérenne, elle n’en a pas moins une histoire. C’est cette histoire qu’entend retracer ce cours en confrontant, sur la longue durée, les principaux éléments institutionnels, procéduraux et humains de la vie judiciaire.
Nous suivrons la lente construction de l’édifice judiciaire du Moyen Âge à l’époque contemporaine pour y découvrir les enjeux liés à la détention du pouvoir judiciaire ; les rivalités qu’elle suscite, mais aussi ses limites. Nous verrons également vivre cette justice, en acte au travers de la procédure et en chair par l’étude de ses principaux acteurs.
Cette histoire de la justice et de la procédure montrera que si rendre la justice est très tôt présenté comme une exigence et même une dette des autorités publiques, ces dernières tâtonnent dans la définition des cadres et des moyens appropriés pour le faire. On sera cependant étonné de la constance ou de l’ancienneté de certaines pratiques que l’on croit un peu trop rapidement très contemporaines.

Voir aussi :
Spécialités : Histoire du droit - Justice, procès et procédure