Auteur : Olivier NAY, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Résumé : La leçon 1 revient sur les différentes approches permettant d’étudier l’administration comme un objet des sciences sociales, tandis que la leçon 2 étudie le phénomène bureaucratique dans sa dimension socio-historique, en s’intéressant tout particulièrement aux conditions d’émergence des administrations publiques en Europe et à la diversité des théories explicatives de la croissance bureaucratique.
Les leçons 3 à 5 s’intéressent à l’organisation et aux règles de l’administration moderne. Elles s’appuient sur tout un ensemble d’hypothèses et d’interprétations développées par la science politique, le droit constitutionnel et l’histoire des institutions. On analysera notamment le système administratif français comme étude de cas, puis la question des sommets de l’Etat en s’intéressant aux relations étroites entre la haute administration et le système politique.
Les leçons 6 et 7 s’intéressent plus particulièrement aux agents de l’administration. Elles s’interrogent sur les changements qui affectent l’organisation de la fonction publique. Elles développent également des hypothèses sur les modes de recrutement et les profils sociaux des agents publics.

Mots clés : Administration - Administrations locales - Décentralisation - Etat - Fonction publique - Hauts fonctionnaires - Management public - Participation - Politique - Politisation - Pouvoir - Réforme administrative - Technocratie - Usager de l’administration.

Spécialités : Science politique - Droit comparé - Administration publique