Auteur : Catherine GINESTET, Université Toulouse 1 Capitole

Résumé : L'analyse des diverses incriminations ne peut être abordée sans avoir au préalable cerné les contours de la discipline qui prétend les embrasser toutes. Il faut donc situer le droit pénal spécial par rapport au droit pénal général et revenir sur ses sources aussi bien historiques que textuelles. L'étude du contenu du droit pénal spécial permet de se pencher d'une part, sur la présentation que le législateur fait des infractions dans le code pénal, d'autre part, sur les divisions internes du droit pénal spécial. La présentation formelle des incriminations par le code pénal n'est pas anodine, loin s'en faut, de sorte que l'évolution de la discipline devient plus facile à appréhender au travers des mouvements de pénalisation et de dépénalisation.

Plan : Les sources historiques et textuelles du droit pénal spécial - Le contenu du droit pénal spécial - L’évolution générale du droit pénal spécial – Le vol – L’escroquerie – L’abus de confiance – Le recel de chose – Le blanchiment – Les atteintes volontaires à la vie : l’homicide volontaire, l’empoisonnement – Les atteintes volontaires à l’intégrité physique : les violences, les agressions sexuelles – Les crimes contre l’humanité - Les atteintes involontaires à la personne – La mise en danger de la personne : les risques causés à autrui, l’omission de porter secours à personne en péril

Voir aussi :

Spécialités : Droit privé - Droit pénal et sciences criminelles