Auteur : Bertrand FAURE, Université de Nantes

Résumé : Hérités de l’Histoire, nos communes, départements et régions font depuis deux siècles partis de notre organisation administrative. En effet, dans le cadre de l’Etat unitaire décentralisé qui les régit, leur organisation et leur action est configurée par la loi nationale qui fixe leurs objectifs et leurs moyens d’action (statut, ressources, agents, contrôle). Aujourd’hui, une grande part de l’action publique au service de la population est prise en charge par ces collectivités. Sur cette toile de fond, le droit des collectivités territoriales tente d’évoluer vers la modernisation de ces règles. En effet, le morcellement administratif de la France en de multiples niveaux de collectivités, sa structuration en vastes agglomérations urbaines, la présence tutélaire d’un Etat dirigiste au soutien de collectivités de faible dimension représentent des handicaps que les réformes parlementaires successives parviennent mal à corriger. La transformation du paysage au profit de plus grandes collectivités mieux dotées en ressources et en pouvoirs, fonctionnant de manière plus simple et moins couteuse, tarde à se dessiner.

Mots-clés : collectivités territoriales - communes - compétence générale - Constitution - décentralisation - démocratie locale - départements - dotations de l’Etat - établissements publics de coopération intercommunale - fonction publique territoriale - impôts locaux - libre administration - outre mer - préfet  - régions - réformes - transferts de compétences - tutelle.

Spécialités : Droit public - Droit des collectivités territoriales